Danse

Une de nos lectrices nous fait remarquer que nous aurions pu choisir un exemple dans la danse classique : qu’il s’agisse de l’équilibre d’une danseuse faisant des pointes1 ou du grand jeté si dynamique qui envoie le danseur dans les airs pour passer du contact d’un pied à l’autre à l’arrivée au sol, nous aurions pu trouver de multiples exemples dans l’élégance suprême de tels exercices.
Elle a bien raison ! Qu’il s’agisse de l’équilibre ou qu’il s’agisse d’un pas de danse dans la coordination de tout le corps du danseur, nous sommes dans le sujet que nous avons voulu illustrer d’exemples divers.

Maria Barroso - Coppelia, Swanilda-Prix de Lausanne 2010-2
By Fanny Schertzer [GFDL (http://www.gnu.org/copyleft/fdl.html) or CC BY-SA 3.0 (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0)], from Wikimedia Commons
Nous avons choisi de nous limiter à l’exemple du sauteur à la perche pour lequel nous connaissions les recherches mécaniques sur le sujet dont nous pouvions faire profit. Plus généralement, le sport fait l’objet d’une recherche active coordonnée à l’Ecole Polytechnique2
Sans doute un intérêt semblable existe pour la danse classique et que nous pourrons rajouter à notre blog.

1 Le jeu des muscles et de l’ossature qui assure la tenue de la pointe renvoie à la notion de tenségrité (L’équilibre intérieur p.37)

2Sports physics sous la direction de Christophe Clanet Editions de l’Ecole Polytechnique (2013)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *