nomination au prix du livre scientifique Paris-Saclay

« Du Merveilleux… » fait partie des finalistes du Prix du livre scientifique Paris-Saclay 2019.

Rendez-vous le 12 octobre pour le verdict des lecteurs.

http://location.partageonslessciences.com/prix-du-livre-scientifique-paris-saclay

 

Le Prix du livre scientifique est organisé par l’association S[cube] en partenariat avec le réseau des Médiathèques de la Communauté Paris Saclay depuis 2011. Ce prix a pour but de promouvoir l’écrit scientifique à la portée de tous. L’originalité de ce prix réside dans le fait que ce soit les lecteurs qui désignent le vainqueur.

 

conférence au salon du livre (15 mars 19h)

A l’occasion du salon du livre (15-18 mars à la porte de Versailles), le livre q été présenté lors d’une conférence  le 15 mars à 17h sur la scène « Science pour tous« 

fascination froissée
Des bulles de savon

17h00-17h45    Du merveilleux caché dans le quotidien (E. Guyon)

Les auteurs, physiciens à l’ESPCI, se proposent de réapprendre à voir le monde qui nous entoure, tout en révélant la science originale à l’œuvre. Des combles d’Azay-le-Rideau à la mousse de savon, en passant par la boulette de papier froissé et le pont de liane, les 35 thèmes traités, largement illustrés, ont tous un point commun, la merveilleuse élégance des formes naturelles et humaines.

https://www.livreparis.com/fr/scenes-thematiques/scene-sciences-pour-tous/#vendredi

conférence expérimentale « performée » du 16 mars

Le samedi 16 mars 19h, nous avons eu beaucoup de plaisir à présenter une conférence expérimentale commentée/interrompue par la compagnie La Belle Meunière à la maison des Métallos (Paris).

Cela a été l’occasion aussi d’observer le travail de plusieurs artisans d’arts en lien avec les Ateliers de Paris:

maison des Métallos (94, rue Jean-Pierre Timbaud Paris 11eme).

Tarifs : 3 / 6 / 9 euros

Architecture et nids d’oiseau

Un chapitre de votre livre porte sur les oiseaux architectes et tout particulièrement le classique nid de coucou dont la robustesse tient aux brindilles enchevêtrées, en désordre apparent. L’utilisation pour des réalisations architecturales est soulignée dans ce même chapitre à travers le bungalow d’un parc floral fait de poutres emmêlées qui réalise une voute comme un gros nid à l’envers.

Beijing national stadium, source Wikipedia (CC BY-SA 3.0)

Le stade national de Pékin, fort justement nommé « le nid d’oiseau », évoque également une architecture aléatoire (en fait soigneusement calculée par les architectes suisses responsables de cette réalisation). Ceci pose de nombreuses questions discutées par notre collègue physicien Henrich Jaeger; intéressé par ailleurs par les empilements de grains sous pression. Nous avons présenté dans un ouvrage récent, ouvrage sur les milieux granulaires2 comment l’apparent désordre d’un tel empilement dense de grains pouvait s’analyser à partir d’un réseau de lignes de forces formant des chaînes continues d’un bord à l’autre de l’empilement, supportant les charges qu’on lui impose. Une image de photoélasticité qui donne accès aux forces qui s’appliquent aux grains peut être mis en correspondance avec le réseau de poutres du stade de Pekin. Ce qui est remarquable dans cet enchevêtrement de lignes de force du milieu de grains est qu’il est modifiable par le simple déplacement de quelques grains tout en conservant sa résistance mécanique. Ceci pose ainsi une question aux architectes que résume H. Jaeger : Can randomness and structural disorder, in fact, lead to forms that perform better or that are richer in effect and meaning?

Une nouvelle forme d’élégance due à ce désordre ?

Compaction d’un milieu granulaire, Sur l’image les lignes représentent les forces normales et sont proportionnelles à l’intensité de ces forces. Tiré de Radjai, F., Jean, M., Moreau, J. J., & Roux, S. (1996). Force distributions in dense two-dimensional granular systems. Physical review letters, 77(2), 274.

 

1 S. Keller et H. Jaeger Aleatory architectectures Granular matter (2016)

2 Matière en grains, édition O. Jacob (blog www.matiereengrains.fr).