ægagropiles et posidonies

pelotes de fibres posidonies (photo dreamstime)

Dans « Du merveilleux… », Les phénomènes d’enchevêtrements sont illustrés (page 117) par les ægagropiles, des pelotes composées de fibres de Posidonie que l’on peut trouver le long des plages méditerranéennes. Les Posidonies sont des plantes aquatiques qui se fanent en automne et libèrent alors sur les fonds marins une grande quantité de fibres. Elles s’emmêlent et se compactent sous l’action des courants et des vagues avant de se déposer sur les plages sous forme de pelotes compactes.

La tomographie par Rayons X présentée dans la vidéo suivante (tirée de l’article (Structure and mechanics of aegagropilae fiber network de G. Verhille, S. Moulinet, N. Vandenberghe, M. Adda-Bedia, et P. Le Gal permet de voir par tranches successives la structure en volume de ces pelotes :

On constate que la densité des fibres croit lorsqu’on va du cœur de la pelote vers la périphérie et renseigne sur le mécanisme de l’enchevêtrement.

Cette étude, comme le suggèrent les auteurs, ouvre des perspectives pour la manufacture de matériaux constitués de fibres enchevêtrées

http://www.pnas.org/content/114/18/4607

(rédigé avec l’aide de P.Le Gal et S. Moulinet)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *