Bref descriptif

Tofu Solidaire est un projet d’aide au développement initié par 12 élèves ingénieurs de l’Ecole Supérieure de Physique et de Chimie Industrielle de le ville de Paris ( ESPCI ParisTech). L’idée de mettre en place un projet  naquit en Septembre 2013 dès notre intégration au sein de cette école et après avoir découvert l’existence d’une structure incubatrice de tels projets. Cette idée a mûri pour se transformer en Janvier 2014 en un projet concret. Ce fût la naissance de Tofu Solidaire. Il se déroule à Djougou, une agglomération situé au Nord-Ouest du Bénin et concerne un groupement de femmes impliqué dans la production artisanale du Tofu.

Le choix porté sur le Tofu, fromage à base de lait de soja n’est pas anodin. En effet il s’agit d’une denrée alimentaire très riche en protéines et constitue de ce fait une véritable alternative à la viande, beaucoup plus rare et plus coûteuse. De ce fait il est de plus en plus sollicité dans la région et participe à la réduction de la malnutrition.

La production du Tofu débute par la mouture des grains de soja trempés quelques heures auparavant. La pâte visqueuse obtenue est lavée successivement pour extraire le maximum de lait et éliminer les résidus. Le lait obtenu est porté à ébullition pendant des heures avant d’être transformé en lait caillé après ajout de coagulant. Le lait caillé est ensuite essoré dans dans des sacs pour éliminer l’eau surnageant.

Cependant la production actuelle fait face à de réelles difficultés. Tout d’abord elle est très peu efficace avec des rendements très faibles en raison du matériel actuel utilisé. Il faut compter 6 heures pour transformer 10 kilos de grains. La production est très peu hygiénique notamment au niveau des étapes de mouture ( mélange avec d’autres céréales) et de pressage ( utilisation d’un bloc de pierre). Enfin la production est très peu écologique en raison d’importantes quantités de fumée qui se dégagent des foyers traditionnels constitués de 3 blocs de pierre. Ceci pose également des problèmes sanitaires pour les productrices.

C’est donc pour donner une nouvelle dynamique de progrès à cette production que nous avons monté ce projet pour participer à la valorisation de ce produit et à la pérennisation de l’activité. Pour cela nous avons défini quatre sous projets :

Le premier consiste à mettre en place une coopérative avec des statuts bien définis, nécessaire au bon fonctionnement des activités. Nous réunirons ainsi les productrices au sein d’un local commun.

Le 2e sous projet concerne la mouture des grains : Nous mettrons à disposition des productrices des moulins de grandes capacités pour qu’elles deviennent autonomes. Cela évitera de transporter les grains le plus souvent sur de longs trajets.

Le 3e concerne le four intervenant dans les étapes de cuisson du lait et de friture du fromage final. Nous prévoyons d’équiper les productrices de foyers économiques et écologiques spécialement conçus pour leurs activités. Elle permettra de limiter les pertes de puissance et de fumées pour ainsi améliorer le rendement et les conditions sanitaires.

Le dernier sous projet est défini pour le dispositif de pressage en remplacement des blocs de pierre actuellement utilisés. Cette presse hydraulique actionnable avec un cric est très facile d’utilisation et permet le pressage de façon presque instantanée. Elle sera conçu par nous mêmes puis construite avec l’aide des artisans locaux. Elle permettra d’améliorer les conditions d’hygiène et de réduire considérablement le temps de pressage.

Nous organiserons plusieurs voyages chacun étant destiné à réaliser tout ou partie des différents sous projets. Vous vivrez avec nous les résultats de chaque voyage à travers ce blog.

Merci beaucoup de votre soutien,

Mohamed NOUHOUM pour Tofu Solidaire

 

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *