La puce et le polytechnicien

Un polytechnicien attrape une puce. Il la pose sur la table en lui disant : « saute ». La puce saute. Il la rattrape et vérifie plusieurs fois la reproductibilité de son expérience.

Puis, il lui coupe les pattes et la pose a nouveau sur la table en lui disant : « saute ». La puce ne saute pas. Il sort son carnet et écrit

LOI : Quand on coupe les pattes à une puce, la puce devient sourde.

Les commentaires sur cette blague

  1. Oral de Polytechnique : vous disposez d’une casserole, d’un évier, de pâtes … comment préparez-vous les pâtes.
    Réponse du clampin : je remplis la casserole d’eau, je mets à chauffer, et je cuis les pâtes !

    Question subsidiaire : la casserole est pleine d’eau, comment procédez-vous ?
    Réponse du clampin : je vide la casserole et je me ramène au problème précédent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *