Exposition

L’histoire des sciences est jalonnée par l’humour, d’Einstein à Gamow en passant par Feynman, mais l’humour est aussi un élément important de la vie quotidienne des chercheurs. Blagues punaisées au mur des laboratoires, dessins humoristiques glissés dans les diaporamas, ces détours par l’humour constituent un moyen original de comprendre les problématiques liées au travail des chercheurs, et d’entrer dans leur univers.

La satire est un outil de pensée et de compréhension, c’est une évidence en politique, qu’en est-il du domaine des sciences ? Des caricatures de Darwin à la représentation mi-affectueuse mi-moqueuse des geeks de la série The Big Bang Theory, en passant par les vignettes des journaux, la science et les scientifiques sont au centre de nombreuses parodies, blagues et autres facéties destinées à s’approprier cet univers parfois si déroutant pour le néophyte.

L’exposition La science, une histoire d’humour montre comment, à travers l’humour, la science réfléchit sur elle-même, et la société sur la science. Ou comment le rire permet de comprendre les enjeux de la science d’aujourd’hui.

 
Le principe ? Faites vous-même votre exposition. Venez avec vos blagues !

Chercheurs, décrochez les blagues des murs de votre labo, libérez les dessins cachés dans vos powerpoint ! Public, déchaîne tes coupures de presse, fais marcher ta mémoire ! Tous les supports sont permis…

A travers cet événement, nous souhaitons inviter le « grand public » à découvrir tout un pan méconnu du monde de la recherche. Quand aux chercheurs, ils pourront s’approprier cette exposition qui, une fois n’est pas coutume, s’intéresse à leur univers quotidien plutôt qu’aux résultats de leurs travaux.

Nous envisageons en effet ici l’humour comme prétexte d’un dialogue entre les scientifiques et la société.

Le principe de cette exposition a été inventé par l’ESPGG en 2012, c’est la première fois qu’elle sera mise en œuvre en dehors de l’Espace.


Vous voulez contribuer à distance avec une blague, un dessin, une vidéo ? C’est par là.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *